M. Mercier


Ce monsieur était commercial chez Mazda Cipel et il vendait des piles.

A force de visiter La société PMP, il devint un ami de mes parents. Et quand il venait, il racontait toujours des histoires, j’aimais bien M. Mercier.

Un jour, lors d’une de ses visites, M. Mercier était très en colère... il venait de recevoir un procès verbal pour un excès de vitesse avec sa 403...

Les faits étaient les suivant : en prenant un giratoire avec la 403, celle-ci s’est penchée d’une manière un peu excessive à tel point que le gendarme en interprête un excès de vitesse, au grand dam du conducteur !

« Non, mais tu te rends compte ! j’étais à peine à 30 à l’heure... »

Accueil Sommaire